L' HISTOIRE D'UNE PASSION

L'association Place au Piano a été fondée en 1997 par des élèves adultes de la classe de piano de Gisèle GALHARDO, du conservatoire de musique et de danse de Sèvres (92), afin de promouvoir la musique classique, notamment le piano.

    En 1997, sous l'impulsion du président de l'association, Patrick GRANDIER-VAZEILLES, Place Au piano a  organisé un récital de piano de musique classique brésilienne, interprétée  par Gisèle Galhardo, devenue alors directrice artistique de Place au piano.

 

En 2000, dans le cadre du 500 ème anniversaire de la découverte du Brésil, l'échange musical franco-brésilien , au Brésil puis en France, a scellé l'amitié des jeunes et moins jeunes participants des deux pays, autour des musiques françaises et brésiliennes.
Cet évènement, partage de cultures  et  de modes de vie, entre des personnes jeunes et adultes, toutes animées de la même passion est le point de départ  d'une réflexion .
Au Brésil, la musique fait partie de la vie quotidienne,  elle est au coeur de l'éducation et sert  d'outil efficace de réinsertion sociale. Quel sens peut-on donner à la pratique d'un instrument  et  au partage devant un public ? Se faire plaisir bien évidemment,  essayer de faire plaisir à d'autres, mais au delà de cela ?

En 2002, un bon nombre d'associations de Sèvres se sont  rassemblées afin d'organiser un concert pour la paix au Proche Orient, en soutenant le village "Wahat-as-Salam  - Neve Shalom", Oasis de  paix.
 
Cette année 2002 marque une orientation nouvelle dans nos actions, mettre la musique  au service de grandes causes sociales et humanitaires.
    En 2003, un premier concert, dont les bénéfices ont été reversés à un village symbole du "vivre ensemble  en harmonie" situé en Israël, a eu lieu à Sèvres, avec le concours de la municipalité.
     
    En 2004 un 2ème concert pour la paix au Proche Orient a été organisé par ces mêmes associations, puis un 3ème concert  organisé par Place Au Piano.

 

Durant  les années qui suivirent, les  sorties culturelles de Place Au Piano ont permis aux adhérents de se retrouver  périodiquement. 

Une journée "autour de Ravel" a conduit les adhérents de l'association sur les traces de Maurice Ravel à Montfort Lamaury (91).

Un déplacement à l'Opéra du Havre (76) a fait découvrir de jeunes artistes.

Plusieurs  autres sorties ont initié les participants à la musique contemporaine.
- comme à l'Opéra Bastille pour écouter l'opéra "K" de Philippe Manoury, Grand Prix de la SACD, Prix de la critique musicale en 2001 et Prix Pierre Ier de Monaco en 2002
- ou comme à l'IRCAM (Institut de Recherche et coordination Musique) pour comprendre l'évolution des techniques musicales.
Le départ de  Gisèle Galhardo en 2010, principal moteur artistique de l'association, n'a pas signifié la fin de l'association, mais plutôt sa mise en sommeil.

En 2012, un projet de concert a  germé et a insufflé une nouvelle dynamique à Place Au Piano.

En 2014, ce projet a vu le jour, en partenariat avec la fondation FondaMental, grâce à de nombreux artistes et participants bénévoles et au soutien de nos partenaires. Le premier concert  s'est déroulé le 10 avril 2014 à la maison de l'UNESCO.

En 2016, deux autres concerts ont eu lieu : en février "Musiques du Monde" à Chaville, en novembre "Une histoire du jazz" à Sèvres.


 

Place au Piano poursuit son action et travaille à l'organisation de nouveaux concerts, deux prochains évènements sont déjà annoncés
    - le 10 novembre 2017 à Paris
    - le 26 janvier 2018 à Sèvres (92)